Alabama mon amour

C’est une démarche sans but, un blog comme ça. Pour écrire ce qu’une française peut ressentir après dix-neuf ans aux US, New York, Californie, Alabama… Alors enjoy, ou pas.

28 avril 2008

Vous ai-je déjà parlé d’Alice ?

Je l’appelle comme ça, parce qu’elle est au pays des merveilles. J’ai récemment mentionné son existence à Flo, quand cette dernière soulevait le délicat problème d’expliquer à nos fillettes respectives de 5 ans comment on faisait les enfants. J’ai, du reste, bien aimé son approche scientifique, car les termes techniques semblent avoir fait leur effet sur sa puce.   Mais revenons à Alice.   Sur le chemin de retour de l’école, ma fille lui demande COMMENT la petite graine (depuis, elle sait que... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 04:11 - Commentaires [18] - Permalien [#]

26 avril 2008

Non mais…

…j’étais pas envoyée par National Geographic pour faire un reportage sur Detroit et sa banlieue, les défaillances économiques de GM et de Ford (Toyota s’en sort très bien, merci), la crise du marché immobilier (on peut s’acheter une maison pour le prix d’une voiture, c’est bien, on y dort mieux), la victoire des Red Wings dans la première « series » des Playoffs de la Stanley Cup (ouais, je sais), sur la visite du pape (ah non, tiens, c’était à NY, curieux, j’aurais juré qu’il était PARTOUT), sur l’extrême arrogance du maire... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 06:07 - Commentaires [7] - Permalien [#]
17 avril 2008

Yours truly…

…se fait la malle ! Et oui, la famille Lamento se prend des vacances à Detroit !!!   Yeah…   Vivre en Alabama et partir en vacances dans le Michigan, avouez que j’ai une vie passionnante !  Je vous sens jaloux. Un dernier petit « muffin top » avant la traversée du désert (littéralement, d’ailleurs), une semaine sans pain, puisque Pessah commence samedi soir.   J’ai pris une photo ; évidemment, rien à voir avec les magnifiques photos gastronomiques de... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 19:07 - Commentaires [16] - Permalien [#]
16 avril 2008

Un petit coup de main

Je remarque qu’à l’école de ma fille, on encourage activement les parents à participer à la vie et aux évènements scolaires. (On nous dit même comment nous habiller pour certains d’entre eux, c’est sidérant. Tonguette ne doit pas lire les feuillets à fond.)  D’ailleurs, à la rentrée, la vice principale nous avait prévenus que nous, parents, serions amenés à passer autant de temps à la maison qu’à l’école. MÊME PAS je commente.   Alors, afin de jouer les fayotes mères attentionnées, je décide de... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 04:16 - Commentaires [20] - Permalien [#]
12 avril 2008

Images de Printemps

 Voici quelques photos de l’Alabama avant que la neige prévue pour demain ne recouvre tout. Comme il fait en ce moment 30 ° C.,  on a un peu de mal à s’imaginer en moonboots dans deux jours, mais bon. Forsythia L'arbre qui fait de jolies fleurs blanches au printemps et des baies rouges en automne et qui sert de terrasse avec vue aux écureuils aucune idée, fleurs de chez mon voisin d'en face, Bob le botaniste re Oops, erreur de manip... le quartier minuscules... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 20:51 - Commentaires [20] - Permalien [#]
10 avril 2008

Petite note

J’enseigne le solfège à des petits de 4 ans. Leurs parents ne le savent pas. Ils croient que je viens pour leur apprendre des chansons enfantines mais EN FAIT, je leur inculque les bases de théorie musicale SANS EN AVOIR L’AIR…   Bien, sûr, ils chantent, ils tapent sur des bambous percussions, soufflent dans leurs flûtes, jouent du xylophone, mais aussi savent classer les nuances dynamiques dans l’ordre, reconnaissent les silences, les notes, les clés, hurlent des fortissimo et chuchotent des piano, et on... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 05:30 - Commentaires [19] - Permalien [#]

06 avril 2008

Money, money

Vous avez remarqué que je n’ai pas encore parlé d’argent, alors que c’est le sujet de conversation numéro un des Américains. Mais je suis française, donc un peu coincée du bocal sur le sujet. Ici, on aime savoir ce que vous faites, pour en déduire combien vous gagnez, et donc vous situer dans une échelle de valeurs sociales. Je me souviens avoir été choquée récemment par la rapidité de la question, au moment où je présentais mon mari à la grand-mère d’une de mes élèves, rencontrée par hasard à Whole Foods... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 18:17 - Commentaires [20] - Permalien [#]
03 avril 2008

Au restaurant

Nous n’allons jamais pas souvent au restaurant, mon époux et moi, sans les enfants. La dernière fois, c’était dans les année 1800 1900, je crois. Mais il faut avouer que les restaurants ici sont plutôt kids friendly. Vous arrivez, une hôtesse (pas toujours bien habillée, je trouve, pour un tel job, mais bon, il faut toujours que je critique) vous place, une ombre apparaît pour essuyer la table avec une serpillière à la propreté NON douteuse (dégueu, quoi – et j’y reviendrai, c’est un peu le sujet de ce billet),... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 05:20 - Commentaires [23] - Permalien [#]
31 mars 2008

C’est cela, Thérèse…

Les Américains vous appellent par votre prénom. Surtout mon Plombier, facteur, c’est comme ça, il faut s’y faire. Je ne sais pas si certaines personnes se sont plaintes, mais parfois, quand vous remplissez un formulaire, la question suivante vous est posée : « comment souhaitez-vous que l’on vous appelle ? », et il y a même une case pour votre surnom. Avez-vous déjà songé à appeler Bill Clinton William ? I didn’t think so. – non, ça marche pas pour Bush (qui se fait cependant appeler George W), parce... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 04:15 - Commentaires [25] - Permalien [#]
28 mars 2008

Un quotidien sans pain.

Comme vous les savez tous, il n’y a rien de tel que du bon pain.   Imaginez le souci pour nous, les expats. A Paris, je descendais volontiers une station de métro plus loin pour une bonne baguette, mais ici, un continent plus loin, avouons-le, c’est moins commode.   A New York, le manque ne semblait pas trop se faire sentir : charme de la nouveauté, je me bourrais d’ « everything bagels » entre les répétitions, achetais des nans au restaurant indien d’en face, Baluchi’s, l’eau fraîche et l’amour... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 03:40 - Commentaires [21] - Permalien [#]