Alabama mon amour

C’est une démarche sans but, un blog comme ça. Pour écrire ce qu’une française peut ressentir après dix-neuf ans aux US, New York, Californie, Alabama… Alors enjoy, ou pas.

06 janvier 2008

Dans la série huîtres

On m’a apporté aujourd’hui avant la répétition des bébés huîtres fumées marinées dans de l’huile.   Je ne les ai pas mangées.   Bonne journée quand même.   Suggestion musicale, pour les petits :   Hélène Bohy, le meneur de loups, de l’album « Au loup ! »
Posté par Ariana Lamento à 04:25 - Commentaires [6] - Permalien [#]

04 janvier 2008

Oh la la!!!

Je pensais tout d’abord que cette expression, oh la la, avait été inventée par les Américains pour se moquer de nous (ils adorent ça), tout comme l’accordéon est TOUJOURS présent dans les séquences françaises des films. TOUJOURS. C’est irritant. Lors d’un repas de Seder, ma fille, alors âgée de deux ans, décide de goûter du raifort. Je place dans sa petite bouche une minuscule portion, et elle s’écrie alors : « Oh la la !!! C’est fort !!! » J’étais sciée. Où avait-elle appris ça, sinon de ma... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 20:50 - Commentaires [5] - Permalien [#]
03 janvier 2008

La recette qui tue

Quand ma fille est malade, la seule chose qu’elle aime regarder à la télévision, ce sont les cooking shows. Ils sont en général très bien filmés et instructifs, bien qu’entrecoupés de milliers de pubs pour… de la bouffe, of course. Je peux vous garantir qu’après, on n’a plus faim. Tiens, une autre idée de régime…   Les chefs sont de vraies vedettes, et plus ils vous ressemblent (enfin leur ressemblent), plus les gens les aiment. Cette femme d’une cinquantaine d’année, cheveux blancs, plutôt... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 04:46 - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 janvier 2008

Cachez ce sein…

L’une de mes collègues, professeur de piano, m’avait prêté un livre de solfège illustré pour débutants pour que je voie quelle méthode elle-même employait avec ses élèves.   Comme je feuilletais le livre, je vis une illustration qui représentait des fils à linge sur lesquelles pendaient des habits. Sur le dessin était soigneusement appliqué un papier collant. Je suis sûre que le lecteur se souvient du plaisir  extrême à ouvrir les petites fenêtres de nos livres d’enfant : répondant à mes instincts... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 22:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 décembre 2007

La guerre des sexes

Avec un titre comme ça, j’aurai peut-être quelques visiteurs en plus.   Je commence par la remarque attendrie de ma voisine, enceinte, et qui se penche sur le berceau de ma fille : « Si mon bébé est une fille, elles pourront jouer ensemble… » D’ merci, elle a eu une fille.   Il y a ensuite cet épisode marquant qui fera peut-être comprendre au reste du monde que les Californiens ne sont pas les individus les plus épanouis sexuellement. Quand j’étais directeur artistique d’un festival de... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 00:11 - Commentaires [7] - Permalien [#]
28 décembre 2007

Un régime comme un autre

J’avais seulement une petite suggestion à faire pour perdre du poids, car on dirait que dans ce beau pays, c’est un problème : Mangez moins.   Titre du jour :   The Witty Wanton de Robert Johnson Peter Holman and the Parley of Instruments A High Priz’d Noise
Posté par Ariana Lamento à 22:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 décembre 2007

A what ?

Toujours à propos de l’adaptabilité légendaire des Américains face à l’Etranger.  Les rares fois où je vais à Starbucks (je dis bien rare, car leur café est franchement dégueulasse, leurs madeleines trop chères et trop sucrées et leurs croissants indignes) et que je demande un café, la serveuse dit infailliblement «  A what ? » Je répète ma commande, prenant parfois l’accent new-yorkais, parfois californien (avez-vous noté que les californiens ont une intonation ascendante même quand ils affirment : « I’m going... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 18:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 décembre 2007

I detect an accent.

  Ça, c’est la formule politiquement correcte pour me dire que l’on ne me comprend pas très bien. Soit. J’ai un accent. Dans une autre vie, j’ai travaillé neuf mois pour une société de service. Ma chef de l’époque m’a demandé de me renseigner sur les cours d’ « accent reduction » à l’université. J’ai refusé, elle m’a remerciée. Ce qu’il y a de génial, ici, c’est qu’on est viré d’une minute à l’autre. Et me voilà dans la rue, à mettre mon carton d’effets personnels dans ma voiture.... [Lire la suite]
Posté par Ariana Lamento à 03:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 décembre 2007

Ne parlez pas au conducteur

Dans un bus de Manhattan. Une jeune femme lance au conducteur un « Hello, how are you ? » jovial. Pas de réponse. La jeune femme répète sa question, silence. Interloquée, elle signale au conducteur qu’elle lui a posé une question. Réponse laconique: « I heard you the first time, Madam. »   Suggestion musicale du jour: Luna Lunedda, L’Arpeggiatura, Album : La Tarantella, Antidotum Tarantulae
Posté par Ariana Lamento à 22:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2007

Suggestion culinaire

  Ici, ils lavent les huitres à l’eau de javel, les remettent dans leur coquille, et les servent avec du ketchup. Véridique.   Bon appétit.
Posté par Ariana Lamento à 04:41 - Commentaires [8] - Permalien [#]